Volley ball-FEVOCO: La fédération multiplie ses activités.

Kinshasa organise dans les tout prochains jours les Eliminatoires de la Zone 4 des nations de Beach-volley U-18 Dames-Messieurs.

Le comité exécutif de la FEVOCO conscient de la chose y tient mordicus.

Se préparer pour la phase finale

Christian Matata et son équipe s’y mettent pour que les Léopards de la RDC Dames-Messieurs y obtiennent la qualification pour la phase finale.

Voilà pourquoi le secrétaire général de la fédération Constantin Shakob Woot aux cotés de la trésorière générale de la FEVOCO Eminence Nzazi, au nom de Christian Matata , ont eu le jeudi dernier à s’entretenir avec les jeunes léopards préselectionés pour une conscientisation de chacun eu égard à ces enjeux qui sont d’une importance capitale.
Et le SG de préciser: « Il y aura au finish que ceux-là qui auront à se distinguer qui seront rétenus dans la tanière des Léopards Beach volley « .

Quant au démarrage des préparatifs, les choses sérieuses ont débuté le samedi 03/02/2018.
Les Léopards Dames-Messieurs préselectionnés se préparent au site touristique Nganda-Yala dans la commune de la N’sele avec le coach adjoint Armand Idris Kongolo, le titulaire Swaleh Omari étant en mission de la fédération.

Un programme provisoire de préparation des Léopards préselectionnés U -18 Beach volley est déjà mis en exécution du lundi au dimanche.

Axe formation sur la bonne voie

La fin du séminaire de formation des cadres téchniques et athlètes dans la ville de Kindu a eu lieu le dimanche.
Pendant quelques jours, deux experts de la FEVOCO ont eu à transmettre des notions de base de cette discipline à une trentaine des personnes inscrites au début.

Thomas Mukwidi et Swaleh Omari ont quitté la ville de Kindu le mardi très satisfaits d’avoir éffectué cette mission dans cette partie de la RDC qu’ils comptent voir prendre part à la prochaine coupe de la FEVOCO au mois d’Août prochain sur place même à Kindu.

Les deux personnes ont foulé le sol de la ville de Bukavu le même mardi pour poursuivre ladite mission, et peu après le Sud-Kivu, ce sera le tour de la ville de Goma avant d’enchainer dans la ville de Matadi, Kananga puis Mbuji-Mayi via la capitale congolaise où ils doivent une nouvelle fois se ressourcer avant de reprendre le bâton de pélerins.

Un vaste programme de formation et de vulgarisation à meme temps de cette discipline à travers certains coins où elle ne se pratique pas totalement.

Christian Matata se caractérise par la volonté de remettre le Volley sur le rail comme il l’avait si bien indiqué dans son discours programme.

Sportrdc.com

Laisser Un Commentaire

vous pourriez aussi aimer