RDC-EGYPTE : «On avait mis quelque chose pour qu’on soit moins bon en possession mais plus direct et vertical dans la profondeur…» (Sébastien Desabre)

À l’issue d’une rencontre épique, stressante et angoissante, les Léopards ont réussi à éliminer les Pharaons de la 34e Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en Côte d’Ivoire 2023. Le stade Laurent Poku de San Pedro a été le théâtre de la qualification des Congolais pour les demi-finales, après une victoire obtenue lors de l’épreuve des tirs au but (8-7).

Les braves fauves ont fait preuve d’une résilience, d’une discipline et d’une promptitude au cours d’une première demi-heure de jeu dominée par les Pharaons dans les phases de contre-pression. Mechack Élia, sur une belle incursion de Wissa à gauche, a trouvé le fond des filets à la 37e minute, avant que Mostafa Mohamed ne réagisse à la 45e sur penalty.

«Je l’ai toujours dit, nous étions des challengers dans cette compétition. Mentalement, on a de la confiance, on est pleine confiance, on est très soudés, ça travaille ensemble. C’est ce que je retiens aujourd’hui en tant qu’entraîneur, c’est de la sérénité qui émane de notre jeu. On connaît nos forces ! » s’exclame en conférence de presse d’après-match Sébastien Desabre.

Il ajoute : «Nous avons mis en place quelque chose, on savait qu’on allait être moins bons en possession mais plus directs et verticaux dans la profondeur.»

Revenus en seconde période, les Léopards ont clairement fait part de leurs intentions sans réussite jusqu’aux prolongations. Desabre a même dû puiser jusqu’à son dernier retranchement pour trouver le but de la victoire face à des adversaires numériquement diminués.

«La fierté, le mérite revient à mes joueurs. Nous venons d’un long chemin, ce sont eux qui travaillent dans ce chemin. Ils sont les héros de la soirée !» enchaîne-t-il.

Ces héros, avec lesquels il travaille depuis septembre 2022, viennent de briser une malédiction vieille de plus de 6 ans. C’était en 2017 au Gabon que les Léopards avaient disputé leur dernier quart de finale contre le Ghana. Le vendredi 2 février, face aux Sylis Nationaux, ils auront l’occasion de se frayer un chemin vers les demi-finales.

Actualité.cd

vous pourriez aussi aimer