Florent Ibenge salue la prestation de Chancel Mbemba au FC Porto

Chancel Mbemba n’est plus le même, après ses débuts compliqués et ponctués par six petites apparitions durant la campagne du FC Porto 2018/2019, le défenseur central congolais enchaîne les titularisations depuis et il est devenu un atout majeur du secteur défensif du club portugais. Aujourd’hui, sans Marcano et aux côtés de Pepe, Mbemba est l’un des seigneurs de l’axe de la défense des dragons, et à Kinshasa il y a un homme qui connaît les secrets de Mbemba. Et il sourit au succès de son ancien joueur, Florent Ibenge s’est confié au quotidien portugais ABOLA .


«Je ne suis pas surpris par Mbemba, je pense que c’est normal pour lui d’être titulaire maintenant car c’est un garçon très compétitif, qui aime son métier. Lorsque l’occasion se présente il le saisie et justifie la confiance qui lui est accordée. C’est une joie de le voir jouer à ce niveau dans un club à la grandeur du FC Porto », se réjouit-il.

«Il a eu une première année difficile, l’adaptation, mais je savais qu’il allait surmonter», explique Florent Ibenge, lui qui était en contact permanent avec le staff technique du FC Porto sous la direction de Sérgio Conceição quand il était sélectionneur des leopards de la RDC.

«ce que les entraineurs m’ont dit c’est que Chancel jouerait facilement sans le formidable succès de joueurs comme Pepe, Felipe et Militão. C’est compréhensible, c’était sa première année au FC Porto, mais si vous remarquez vous n’avez jamais entendu une plainte. Zéro! Il est comme ça, jouer ou non son niveau d’engagement est le même, Il a un professionnalisme irréprochable, un joueur que tout entraîneur aime, alors il savait que si l’occasion se présentait, Sérgio Conceição explorerait son talent. »

En Angleterre, c’était le contraire il a eu une première année formidable à Newcastle, puis en difficulté lorsque l’équipe est descendue et retournée en premier League.

«La faute de Rafa Benítez? «La faute de Rafa Benítez? Rien de tout cela, il était son entraîneur et il a été très bien traité. Ce qui s’est passé, c’est que pendant les deux années suivantes, il a été question d’obtenir son transfert . Et il y a eu des intervalles jusqu’à son transfert effectif » a expliqué le coach congolais.

Laisser Un Commentaire
vous pourriez aussi aimer