Vodacom Ligue 1 : Le parcours Homérique des Anges de Balende

Sa Majesté Sanga Balende de Mbuji Mayi a fini sa manche Aller de la phase des play-off par un nul à l’extérieur face à la formation de Mont Bleu (0-0). Les Anges pris 27 points sur les 33 possibles et qu’un petit but. Les Sangs et Ors sont plus que jamais candidats à l’Afrique.

L’épopée glorieuse

C’est en héros que Sanga Balende a regagné la ville de Mbuji Mayi ce samedi 12 mai dans la matinée. Accueil chaleureux, banderoles à leur gloire, caravane motorisée, l’ambiance était festive pour saluer le parcours des Anges.

L’illiade des Anges

Le combat entre prétendant au trône et à l’Afrique ne ressemble guère à une partie de plaisir. Fébrile, moins rassurant les saisons passées à l’extérieur, Sanga Balende va surprendre tout le monde. Les Anges commencent leur périple sans le moindre bénéfice de crédit. Sanga Balende ne fait pas office d’un candidat sérieux au titre

A Lubumbashi, Sanga Balende croise une vieille connaissance, la Jeunesse Sportive Groupe Bazano. Moral ragaillardi, les poulains du coach Jean David Mukeba s’offre un succès inaugural devant les miniers de Lumpas (3-0).

Une première victoire et le début d’une série inédite

Sur son parcours, Sanga Balende va enchaîner. Des victoires en victoire, des performances en performance, d’éclat en éclat. Face aux Clubs issus de la conférence ouest, Sanga Balende va montrer toute la grandeur sa puissance.

Les passent en revue toutes les équipes. À Kinshasa, V Club est la première victime à subir la rage se Sanga Balende (2-0). La liste s’allonge avec un Dragon évangélisé, reconverti, incapable se sortir du feu (2-0).

Visiblement en feu, Sanga Balende clôture son séjour Kinois par un autre succès. Devant Rangers, les Anges, tout en solo, donnent les pré-requis du sport roi aux académiciens de Rangers de Kinshasa (3-0).

Un nouveau sanctuaire pour une odyssée nourrie

Rêve accompli, le stade Kashala Bonzola opérationnel, Sanga Balende découvre la pelouse synthétique à la maison. Une fête terni par Mazembe qui accroche les locaux pour cette toute première rencontre dans beau temple (0-0).

Dans cet antre, Sanga Balende va cracher du feu, du feu brûlant. Le DCMP est le premier à s’incliner à Kashala Bonzola face aux Anges. Un strict minimum suffisant pour faire les bonheur des Banjelus (1-0) .

Le Cercle Sportif Don Bosco regrettera sa visite à Mbuji Mayi. Le Club de Lubumbashi est copieusement battu par un Sanga Balende en pleine possession de ses moyens . Grâce à un triplé de Jerry Kambu, les Anges triomphent de mille éclats (4-0).

À Lubumbashi au stade Kibasa Maliba, Sanga Balende offre une opposition de taille à un grand Lupopo. Les Anges, sans froid, inquiète les locaux par l’ouverture du score. Derrière Lupopo revient et concède un nul au finish (1-1).

La conférence Est peut témoigner

Oculaire ou oriculaire, tous peuvent témoigner l’état de forme de Sanga Balende. A la conquête de cette partie du pays, Sanga Balende va ramener 7 des 9 points en jeu. À Kindu, la tarif minimum (1-0) offre 3 précieux points à Balende. A Goma également, Sanga Balende ne fait pas mieux qu’un petit but à rien devant l’ AS Dauphin Noir. Pour finir cette conquête, les Anges arrachent un nul devant les montagnards de Bunia (0-0).

Premier au classement partiel, Sanga Balende impose respect dans cette phase des play-off. Les Anges force admiration au regard de leur parcours héroïque et magnifique.

Sportrdc.com

Laisser Un Commentaire

vous pourriez aussi aimer