TP Mazembe-Monastir : « Nous sommes obligés de gagner à domicile… » MIHAYO

Gagner à domicile est la règle dans une phase de groupes. Le TPM ne veut pas déroger à cette obligation, mention faite par Pamphile MIHAYO devant la presse à quelques heures de la réception de l’US Monastirienne. Voici quelques extraits du speech tenu par le coach des Corbeaux.

« La phase de groupes est un tournoi où c’est au bout de trois matchs à domicile et trois autres à l’extérieur que la qualification se joue. Compte tenu de l’enjeu, nous avons l’obligation de gagner à la maison. Ce dimanche, nous serons opposés à un adversaire différent du Real de Bamako ou des Young Africans. Ce sera un autre match avec un public merveilleux et imaginatif dans les tribunes. Je remercie les supporters pour cette attitude combien remarquable avec leurs chants de réconfort. »

« Au regard de ce que nous avons réalisé aux entraînements après l’échec de Dar-Es-Salaam, il y a de fortes promesses. Gagner ou perdre, il y a toujours des leçons à tirer. La défaite face à Young Africans nous a un peu secoués. C’est une défaite à vite oublier. »

« J’avais aligné trois avant-centres. Jephté KITAMBALA, Adam BOSSU et Alex NGONGA, mais chacun avait un rôle. J’avais misé sur la complémentarité. Alex NGONGA, en réussissant deux buts, a une avance sur les autres joueurs et ses prestations doivent être une motivation pour ses coéquipiers.

Ce dimanche, c’est fort possible d’avoir un nouveau milieu de terrain capable de distiller des bonnes passes aux attaquants. »

« Sur les trois buts encaissés en Tanzanie, les erreurs étaient collectives. Nous avons travaillé pour ne plus connaître ces failles. L’absence de Patient MWAMBA, je la justifie par la brusque disparition de Godet MASENGO qui était l’un de ses grands amis. Il est trop affecté et me l’a dit au lendemain du décès. »

tpmazembe.com

vous pourriez aussi aimer