Belgique : « Partir en équipe nationale n’était pas une option » Merveille Bope revient en forme après son passage à vide

Le Standard de Liège navigue en eau trouble depuis le début de l’exercice 2021-2022.seuleent 13e de la Jupiler League, les Rouches sont loin de leurs ambitions de départ cette saison. M’Baye Leye a été remercié par sa direction mais l’équipe n’a toujours pas retrouvé les rails. Après la trêve internationale et en vue de la rencontre de la 15e journée de championnat face à Eupen (7e), le milieu international congolais, Merveille Bope, était de passage en conférence de presse.

Pour lui, les pensionnaires du Stade Maurice Dufrasne vont relever la tête sous l’impulsion de Lukas Elsner. « On a eu des difficultés à cause d’un manque de confiance par moment. Avec le nouveau staff, tu vois que le groupe est bien et je suis confiant pour samedi, » estime-t-il.

Son retour permet au Standard de compter sur ses qualités pour renforcer son entre-jeu et densifier son milieu de terrain. Merveille Bope se sent prêt, après une longue période d’indisponibilité suite à des pépins physiques. Il a dû consentir à des sacrifices, dont l’équipe nationale.
« Pendant la trêve j’ai bien bossé. Le plus important, c’était de revenir à ma forme, donc partir en équipe nationale n’était pas une option. » Tout le Standard n’attend que la prise de pouvoir de Bope pour ramener ses coéquipiers vers les sommets et viser les Plays-Off.

Sportrdc.com

vous pourriez aussi aimer