Boxe Lualaba : Buddy Mukadi, une nouvelle dimension

La Boxe dans le Lualaba n’est plus lettre morte depuis bientôt une année et demi. Cette renaissance est tout simplement possible grâce aux efforts du président de la Ligue, Buddy Mukadi. L’homme, ancien Boxeur, a ramené le niveau de la Boxe de la province à une dimension nationale voire internationale.

Un contexte difficile mais, une adaptation facile

Le contexte politique est venu avec ses contraintes. Le découpage territoriale n’a pas épargné certaines disciplines, qui dépendaient du Katanga, d’être autonome au nombre desquelles s’alignent le noble art. Dans cette logique des choses pas questions d’être « dirigeant sans dirigés » ! L’instance faîtière de la Boxe a tout d’abord évolué avec une entente, celle de Kolwezi. A l’heure actuelle, la Ligue va bientôt installer l’entente du noble art de Fungurume au terme des élections qui seront organisées le 18 du mois courant.

Par la même occasion, la Ligue compte créer un esprit d’émulation. Fungurume sera ainsi le chef-lieu de la Boxe du Lualaba pendant 3 jours, soit le week-end du 18 au 20 mai. Plus 30 combats vont opposer les différents pigistes dans différentes catégories.

Buddy, l’incarnation du renouveau

Son amour légendaire pour la Boxe ne date pas de la dernière pluie, sa passion pour le noble art trouve ses racines dans une jeunesse d’un sportif aguerri. Ancien champion du Congo, Buddy a voué toute sa vie sportive à cette discipline sportive. A sa retraite, il montre toute son affection envers les futures vedettes de la Boxe et patronne le Cobra Boxing Club.

À la tête de la Ligue, Buddy a vu sous son règne le Lualaba aller de record en record. A peine arriver, il voit le Jeune Bonheur Tshimanga finir vice champion du Congo dans la catégorie des amateurs. Au niveau Africain, la Ligue de Boxe du Lualaba ne manque pas une meilleure côte avec la ceinture UBO de l’Afrique Centrale remportée par Jacques Mavund.

Buddy peut être très fier de voir un athlète de sa Ligue brillé de mille éclats sur le plan mondial. Champion UBO poids lourd, Rocky Kaleng résume tout le sérieux dans l’organisation du noble art dans la Province du Lualaba.

Un mécène qui prône la démocratie et la méritocratie dans le sport

Le président de la Ligue se veut juste dans toutes ces décisions. Proche des jeunes, il plaide pour l’unité de cette catégorie d’ âge.

À la gestion de l’instance faîtière de la Boxe en province, Mukadi s’associe aux jeunes. Buddy, démocrate, ne s’empêche pas à remettre son mandat en jeu. Seulement une année et demi de gestion, le président de la Ligue fait place à la démocratie dans sa gestion. Il prévoit avec son comité d’organiser les élections provinciales dès la fin de ce mois de mai. Des scrutins auxquels il sera candidat !

Rédaction/Sportrdc.com

Laisser Un Commentaire

vous pourriez aussi aimer