CAF Interclubs : La RDC médiatiquement bien représentée

La deuxième journée de la phase des groupes des inter-clubs CAF se jouera le mardi en Ligue des Champions et le mercredi pour la coupe des confédérations.

Hormis les deux clubs y engagés, Mazembe en Ligue des champions et VClub en Coupe de la confédération, la RDC y sera présente sur le plan médiatique. Une première.

Jerry Kalemo Ngoie lors de son échange avec la presse sportive.
Jerry Kalemo Ngoie lors de son échange avec la presse sportive.

Jerry Kalemo Ngoie a été désigné Media Officer de la rencontre N°117 de la coupe de la confédération qui mettra aux prises le mercredi 16 mai prochain l’ASVClub de Kinshasa à l’ASEC Mimosas d’Abidjan.

Sur ce, le media officer a organisé une séance de mise au point au siège de la Fédération Congolaise de Football Association ( FECOFA) avec la presse locale.
Au cours de cette activité, Jerry Kalemo a lu et interprété à l’intention de ses invités les nouvelles directives de la CAF en rapport avec la diffusion des matchs, la couverture des conférences de presse, les interviews…

La désignation de CAF Media Officer vient appuyer le travail des attachés de presse des clubs engagés en compétitions inter-clubs question de faciliter le travail des médias accrédités a dit l’orateur.

Outre Jerry Kalemo, Marceline Makusanyi alias Maze a été aussi désignée media officer de la rencontre du mardi soir en Ligue des Champions entre l’Etoile du Sahel de la Tunisie à Zesco United de la Zambie ( club où évolue le médiateur congolais Marcel Kalonda.)

Après la désignation des arbitres devenue fréquente, la RDC vient de se lancer sur l’axe médiatique.

L’année passée Héritier Yindula Mukobe, media officer de Mazembe, avait été plébiscité meilleur directeur de communication des clubs au niveau de la CAF.

Journalistes sportifs en plein échange avec Jerry Kalemo Ngoie au siège de la FECOFA
Journalistes sportifs en plein échange avec Jerry Kalemo Ngoie au siège de la FECOFA

Plus qu’un privilège, ces désignations prouvent à suffisance qu’au delà des améliorations notées dans le secteur médiatique, le lobing de la FECOFA et le poids de Constant Omari Selemani au niveau de la CAF sont désormais palpables.

Sportrdc.com

Laisser Un Commentaire

vous pourriez aussi aimer